MENU

Commissaire à la langue française Québec (Canada)

 

 

 

Pays / Région

Québec, Canada

Nom du Bureau

Commissaire à la langue française

 

Nom du Membre 

Benoît Dubreuil, Commissaire à la langue française

Site Web

https://www.commissairelanguefrancaise.quebec

À PROPOS DU MEMBRE

Benoît Dubreuil est titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université libre de Bruxelles (2007) et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université Laval (2021). Il a travaillé comme agent de recherche à l’Université de Montréal et chercheur postdoctoral à l’Université du Québec à Montréal, en plus d’enseigner la philosophie et la science politique dans ces deux universités. Polyglotte, il est l’auteur de plusieurs livres et articles sur les fondements de la coopération et du langage, sur l’éthique et l’épistémologie et sur les politiques publiques.

Au sein du gouvernement du Canada, il a travaillé comme analyste à Emploi et Développement social Canada, puis a occupé des postes de direction à Services aux Autochtones Canada et à l’Agence d’évaluation d’impact du Canada. Au sein du gouvernement du Québec, il a travaillé comme conseiller du ministre de l’Enseignement supérieur, puis a siégé à la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial et à la Commission d’éthique en science et technologie.

Biographie | Commissaire à la langue française (commissairelanguefrancaise.quebec)

À PROPOS DU BUREAU DU MEMBRE

Le poste de commissaire à la langue française a été créé en 2022 et le premier commissaire est entré en fonction le 1er mars 2023. Le commissaire veille au respect de la Charte de la langue française. Il contribue ainsi à la pérennité et à la vitalité du français.

Plus exactement, le Commissaire a pour fonction :

  • de surveiller le respect des droits fondamentaux et des obligations prévus à la Charte;
  • de vérifier la mise en œuvre de ses dispositions par l’Administration, notamment le ministère de la Langue française, l’Office québécois de la langue française et Francisation Québec, ainsi que les institutions parlementaires;
  • de suivre l’évolution de la situation linguistique du Québec, notamment de la connaissance, de l’apprentissage et de l’utilisation du français par les personnes immigrantes;
  • de recommander des mesures susceptibles de favoriser l’usage du français comme langue commune;
  • de réaliser des vérifications et des enquêtes sur toute matière relevant de ses fonctions et d’en faire rapport à l’Assemblée nationale;
  • d’informer le public de toute question relative à la langue française.

Commissaire de la Langue française (commissairelanguefrancaise.quebec)

INFORMATION AU SUJET DE LA SITUATION DES LANGUES DANS CE PAYS/RÉGION

Selon la Charte de la langue française, adoptée en 1977, le français est la seule langue officielle du Québec. Cette Charte impose l'usage du français dans divers domaines, notamment dans l'éducation, l'administration publique et les affaires. Depuis 2022, la Charte fait également du français la langue commune du Québec, c’est-à-dire la langue d’accueil et d’intégration des personnes immigrantes, la langue de communication interculturelle et la langue de participation et de contribution à la culture unique du Québec.

Bien que le français soit largement prédominant dans la société québécoise, l'anglais y joue également un rôle significatif. Il bénéficie d'un statut de langue officielle au niveau canadien, et certaines municipalités, en particulier Montréal, ont une importante population anglophone. Selon le recensement canadien de 2021, près de 75% de la population québécoise avait le français comme langue maternelle et 78 % l’utilisait le plus souvent à la maison. De son côté, l'anglais était la langue maternelle d'environ 8% des résidents du Québec, mais était parlé à la maison par environ 10 % d’entre eux. Environ 94% de la population québécoise comprenait le français et près de la moitié (46 %) pouvait soutenir une conversation à la fois en français et en anglais.

Au cours des dernières décennies, la mondialisation, la hausse du bilinguisme et l’immigration internationale ont entraîné une forte croissance de la diversité linguistique au Québec, particulièrement dans la région métropolitaine de Montréal. Ainsi, même si le français demeure la langue prédominante à l’échelle du Québec, une part de plus en plus grande de la population utilise plus d’une langue dans sa vie quotidienne. Ces changements sociaux, linguistiques et démographiques en cours alimentent un débat public riche et animé aussi bien sur les finalités de l’aménagement linguistique que sur l’efficacité des politiques en place.

 

 

 

Commissaire à la langue française Québec (Canada)

https://twitter.com/CommissaireLF

Commissaire à la langue française Québec (Canada)

https://www.facebook.com/profile.php?id=61552586457736